À la fois hypocalorique et hyperprotéiné, le régime Thonon promet une perte de poids de 10kg en deux semaines. Adopter ce régime et suivre scrupuleusement son programme alimentaire permet effectivement de perdre les kilos annoncés, ce programme prévoit de finir par une période de stabilisation.
Malgré cette «efficacité» à court terme, le régime Thonon ne permet pas une perte de poids durable, mais au contraire une reprise de quelques kilos supplémentaires par rapport au poids de départ, quelques mois après la fin du régime.

Il existe une autre manière de mincir sans reprendre du poids par la suite. Cette méthode nécessite un peu plus de temps que les régimes amincissants express comme le régime Thonon. Les résultats sont toutefois permanents et sans effet yo-yo. Mieux encore, c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense, pas besoin de s’affamer ou de torturer son corps, et c’est à la portée de tous.

L’efficacité du régime Thonon est éphémère

Le regime Thonon comporte une phase dure de régime et une phase de stabilisation. C’est un régime très restrictif, hypocalorique et hyperprotéiné.

  • LA PHASE DURE. L’apport calorique journalier moyen est de 600 calories durant la phase de régime qui se déroule sur 14 jours. Les aliments autorisés sont peu variés et certains produits comme le sel sont interdits. Aucun écart n’est autorisé, le programme alimentaire quotidien se compose de 3 repas (matin, midi, soir).
    Le petit déjeuner est très léger. Les deux autres repas sont un peu plus généreux, mais très peu caloriques.
  • LA PHASE DE STABILISATION. Pour que le résultat soit considéré comme définitif, il faut prévoir une semaine de phase de stabilisation par kilo perdu. Si vous perdez 10kg, il faut 10 semaines de stabilisation. L’apport calorique journalier durant cette phase de stabilisation varie de 1200 à 1500 calories.
L’apport calorique journalier moyen est de 600 calories durant la phase de régime

Les premiers jours, la perte de poids est impressionnante avec un apport journalier limité à 600 calories.
Cependant, le cerveau enclenche très rapidement le mode «famine» car cet apport est très loin des 2400 calories minimum recommandées pour couvrir les besoins normaux de l’organisme. Cela se traduit en premier lieu par le stockage du maximum de graisse au moindre aliment avalé. Le corps élimine naturellement la masse musculaire afin d’économiser le maximum d’énergie. En effet, les muscles utilisent beaucoup plus d’énergie que les autres parties du corps humain. Et afin de garantir une source d’énergie sûre en cas de prolongement de la période de famine, le corps conserve en priorité la graisse abdominale comme réserve.

 

Pour recevoir gratuitement par email votre ebook «Existe-t-il un vrai régime brûleur de graisse ?», cliquez sur le bouton ci-dessous

JE VEUX MON EBOOK GRATUIT

 

D’autre part, le régime Thonon, comme tout autre régime hypocalorique et restrictif, provoque naturellement l’effet yoyo. Ce terme a été inventé il y a quelques décennies par un chercheur de l’Université de Yale, du nom de Kelly D. Brownell, mais le processus existe depuis plus de 3 millions d’années. À la suite d’une famine, le corps humain est naturellement programmé pour reprendre rapidement les kilos perdus et préserver sa santé. Quand on est privé de nourriture, même si c’est volontaire, l’organisme réagit en suivant trois étapes précises :

  • ÉTAPE 1. Il s’organise durant la période de privation pour dépenser très peu (réduire la masse musculaire), en stockant le maximum d’énergie (c’est-à-dire de la graisse)
  • ÉTAPE 2. Il se programme automatiquement pour retrouver le poids d’avant la privation quand une alimentation de quantité normale est de nouveau accessible.
  • ÉTAPE 3. Il anticipe les éventuelles périodes de famine à venir en stockant de la graisse supplémentaire après le retour au poids normal, en guise de réserve.

Notez que le mode famine et l’effet yoyo qui en résulte sont tout à fait naturels. La reprise du poids perdu trop rapidement n’est donc pas une question de volonté.
Toutefois, ce processus se met en marche uniquement en cas d’apports caloriques très restreints. Malgré la perte de poids des premiers jours, le mécanisme de prise de poids repart de plus belle dès que l’on reprend une alimentation normale. Et le retour à cette alimentation normale est obligatoire dans la mesure où on ne peut pas se contenter à long terme de 600 calories par jour, sans s’exposer à de graves carences nutritionnelles, à un état de fatigue extrême et un dépérissement général du corps.

Le mode famine et l’effet yoyo en résulte

La solution : Maigrir en mangeant, mais sans les mauvais glucides

Le principe peut paraître contradictoire, mais on peut réellement maigrir en mangeant à sa faim, sans se priver de tout et surtout sans mettre le corps en mode famine.
Une seule condition à cela : éviter les mauvais glucides. Ce sont les principaux responsables de la prise de poids car ils sont à l’origine de la fabrication de graisse dans votre corps.

La consommation de sucres rapides (les mauvais glucides) est l’origine d’une montée subite de la glycémie (niveau de sucre dans le sang). L’organisme réagit alors en sécrétant de l’insuline dont le rôle est de stabiliser le taux de sucre dans le sang. Pour ce faire, l’insuline élimine l’excès de glucose sanguin en le répartissant entre les muscles, le foie et en grande partie dans les cellules adipeuses, après l’avoir préalablement transformé en graisse (sous forme de triglycérides : des corps gras stockés dans les tissus adipeux).

Pour maigrir efficacement et sans effet yoyo, il faut donc priver le corps de tous ces apports externes de mauvais glucides. Malheureusement, ceux-ci sont très présents dans notre alimentation moderne. Il y a évidemment le sucre en poudre, mais également une forte présence de sucre dans une large majorité des aliments transformés et industriels. On peut citer les boissons sucrées, les bonbons et les sucreries en tous genres, les confitures, les gâteaux, les pâtes à tartiner, les sirops et tout produit industriel au goût sucré.
Le sucre étant l’exhausteur de goût de prédilection de l’industrie agroalimentaire, on en trouve aussi dans des produits dont le goût est salé ou neutre. Pour éviter tout ce sucre caché, il faut apprendre à lire les étiquettes en sachant que le sucre peut se présenter sous des formes diverses et variées :

  • Les ingrédients dont le nom de termine par «ose» Maltose, dextrose…
  • Les sirops
  • Les ingrédients à base de «canne» (ex : jus de canne déshydraté, cristaux de jus de canne…)
  • La dextrine
  • Le dextrane
  • Les ingrédients à base de malt (ex : extrait de malt, malt diastasique…)
  • Etc.
Les amidons des féculents et les céréales raffinés contiennent un taux de sucre important

Les amidons des féculents et les céréales raffinés contiennent un taux de sucre aussi important que les sucres rapides des gâteaux et des sodas.
Pour une alimentation minceur efficace, il faudra donc supprimer définitivement la pomme de terre, la farine de blé, le pain blanc ou encore les pâtes à base de farine raffinée.

Les glucides étant une bonne source d’énergie, il n’est pas question de les exclure de notre alimentation. Il suffit de les consommer dans leurs formes les plus naturelles. Ainsi, les fruits et les légumes naturels (à consommer entiers et nature, crus ou cuits) sont les seules sources de glucides à consommer très régulièrement pour une alimentation saine et équilibrée.

En plus de cette alimentation minceur sans mauvais glucides, faites du sport à votre rythme pour donner à votre corps l’occasion de consommer la réserve de graisse dont il dispose. En effet, la pratique régulière d’activités sportives jouera le rôle d’accélérateur de votre perte de poids.

Contrairement aux régimes hypocaloriques et restrictifs comme le régime Thonon, une alimentation sans mauvais glucides permet de perdre du poids sans effet yoyo. Bien entendu, les résultats ne se voient pas au bout de deux jours, mais le poids de santé que vous allez retrouver pourra être maintenu à vie, sans vous affamer ni vous rendre malade. Il suffit d’adopter cette alimentation au quotidien en la combinant avec quelques exercices physiques réguliers qui sont bons à la fois pour le corps et l’esprit, pour retrouver un corps dont vous serez fières et qui reflète votre bonne santé.

Retrouver un corps dont vous serez fière et qui reflète votre bonne santé

 

Il existe toutes sortes de régimes, cependant certains ne vous donnent qu’une illusion de perte de poids durant les quelques jours ou vous vous affamez.
Pour que vos efforts payent sur le long terme il est important de bien comprendre la réelle efficacité de tous les régimes les plus connus et pourquoi certains fonctionnent mieux que d’autres. Vous pouvez perdre du poids et maintenir ce poids pour toujours… Cliquez ci-dessous pour le recevoir

Existe-t-il un vrai régime brûleur de graisse ?

Pour recevoir gratuitement par email votre ebook «Existe-t-il un vrai régime brûleur de graisse ?» pour tout savoir sur les régimes les plus populaires, cliquez sur le bouton ci-dessous

JE VEUX MON EBOOK GRATUIT

 

Les personnes, qui comme vous, ont lu cet article ont aussi cliqué sur les articles ci-dessous :